Sécurité

Incursion de armée Rwandaise sur le territoire congolais: Quelques explications

Des militaires de Rwandan défence force (RDF) ont été arrêtés le matin de ce lundi 18 octobre 2021 par les autorités congolaises au groupement Buhumba, en territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu).

Selon l’administrateur militaire de ce territoire, ces soldats ont frauduleusement traversé la frontière congolaise pour poursuivre de petits commerçants congolais. Ce qui a provoqué un incident diplomatique entre les 2 pays.

Toutefois, le colonel Malosa Mboma indique que des tractations sont en cours pour déterminer le sort de ces éléments.

« Il y a eu une incompréhension administrative. Il y a des vendeurs à la sauvette qui proviennent du Congo, qui étaient entrés au Rwanda. Les militaires rwandais les ont pourchassés jusque chez nous. De notre part, il y a eu quelques arrestations. Nous sommes en train de négocier pour retourner ces militaires rwandais chez eux », explique à 7 SUR7.CD, l’autorité territoriale.

Il sied de noter que les tirs provoqués par cet incident ont créé une tension dans au moins 3 villages du groupement Buhumba, en territoire de Nyiragongo. Des populations ont crié à l’envahissement de la République démocratique du Congo par l’armée rwandaise.

La porosité des frontières congolaises au Nord-Kivu a toujours favorisé des incursions non contrôlées des éléments étrangers, dont les Rwandais en situation irrégulière. D’ailleurs, dans la nuit du mardi 12 au mercredi 13 octobre dernier, 6 Rwandais ont été interpellés lors d’un bouclage en ville de Goma. Deux semaines avant, 37 autres l’ont été dans le village de Rusayo, dans le Nyiragongo.

Isaac Kisatiro, 7sur7

Leave a Response