Social

«Tentative de spoliation du marché Kituku» , alerte d’un député provincial

Dans sa lettre adressée au gouverneur Militaire du Nord Kivu, le député provincial élu de Butembo, Kakule Kalendi dit avoir été alerté par les marchands de Kituku sur la présence d’une délégation des géomètres du Cadastre, tendant à vouloir remesurer cet espace public pour le compte de certaines personnes dites « autochtones ».

La lettre précise que ces personnes soutenues par une autorité judiciaire, prétendent vouloir « abusivement utiliser l’état de siège » comme label de cette « besogne », alors que ce marché dispose d’un titre foncier.

Dans le même document, le député rappelle que le marché Kituku est un bien d’intérêt général possédant un certificat d’enreigistrement N 030 FOLIO 107 depuis juillet 2017 avec une superficie de 2 hectares et dont les 46 ares septante Seth centiares appartiendraient frauduleusement aux populations autochtones.

« Ce marché local est un bien d’utilité publique et personne n’a le droit de le spolier vu sa participation dans la régénération des recettes urbaines et provinciales » a souligné le député provincial

Notons qu’une autre décision du gouverneur N01/591/CAB/GP-NK2015 du 28 avril 2015 interdit le terme « autochtones » qui serait à l’origine des conflits foncièrs et qui conduirait à la spoliation du marché Kituku situé au sud-ouest de la Ville. Ainsi, le député Kaluke Kalendi demande l’implication de l’exécutif militaire provincial du Nord-Kivu à freiner toute initiative détruisant l’intérêt général.

Le marché Kituku sert la ville de Goma d’un lieu de débarquement des marchandises et relie Goma à la province du Sud-Kivu à travers la voie lacustre.

Leave a Response